Education & Formation

N° e-289

Pour accéder au menu de toutes les publications e-289, cliquez ici.

NOUVELLES

Le numéro e-290 paraîtra dans le courant de mars 2009.

Pour le numéro thématique « e-290 » relatif aux « Communautés d'apprenants en ligne, apprentissage et socialisation », les articles sont en cours de finalisation.

Si vous avez l'intention de soumettre un article pour le numéro « e-291 » prévu pour juillet 2009, prenez connaissance des consignes de publication à la rubrique « Appels à soumission » et transmettez-nous vos propositions au plus tard pour le 10 mars 2009 à l'adresse ci-après.

Si vous souhaitez contribuer au prochain numéro thématique « e-292 » prévu en décembre 2009 traitant des « Manuels scolaires et matériels didactiques », merci de transmettre vos articles au plus tard pour le 10 juillet 2009.

Rédacteur en chef
Bruno De Lièvre
Université de Mons
revue_redac@umons.ac.be


ARCHIVES

Appels à soumission

  1. Dates de soumission pour le n° e-291 (juillet 2009)
  2. Dates de soumission pour le n° e-292 (décembre 2009)
  3. Vous souhaitez contribuer à un numéro thématique ?
  4. Vous souhaitez contribuer sans vous intégrer à un numéro thématique ?
  5. Conditions
  6. Procédures
  7. Délai
  8. Format de Présentation des articles

Retour haut de la page

1. Dates de soumission pour le n° e-291 (juillet 2009)

Il s'agira d'un numéro entièrement consacré à des articles variés sans thématique particulière de manière à favoriser l'expression de ceux qui le souhaitent.

Sa parution est prévue en juillet 2009.

Le calendrier prévisionnel est le suivant :

Dépôt de l'ensemble des textes à la revue 10 mars 2009
Notification aux auteurs 10 mai 2009
Réception des textes définitifs 20 juin 2009

Les conditions, procédures et format de présentation des articles sont décrits ci-dessous.

Retour haut de la page

2. Dates de soumission pour le n° e-292 (décembre 2009)

Appel à soumission au n° thématique e-292 de la revue Education-Formation (U. de Mons-Hainaut).

« Manuels scolaires et Matériel didactique »
Alain Braun (Université de Mons)

Voie royale pour introduire de nouvelles pratiques de classe ou, au contraire, outil du conservatisme pédagogique, les manuels sont à tout le moins des traces concrètes de la vie scolaire ou d'une certaine conception de celle-ci. En y incluant le matériel didactique, se complexifient la diversité et la convergence des formes et des contenus, mais aussi la multiplicité de leurs usages, selon les temps et lieux d'utilisation, les matières, les âges des élèves, les objectifs des enseignants, les injonctions officielles… Cette publication s'ouvre à la problématique de leur usage, de leur production et conception tout comme de leur évaluation.

Diverses pistes s'ouvrent au chercheur qui aborde le manuel sur le plan du seul objet en construction. Etudes des conditions de diffusion, analyse des circuits de production, prise en compte de la recherche d'un public le plus vaste possible tout en s'ouvrant à la gestion de l'hétérogénéité des apprenants, relations avec les utilisateurs ou les prescripteurs, recours à l'édition classique ou à la microédition ou à la mise en ligne sont autant de domaines non exhaustifs qui peuvent être explorés.

Sur le plan de la distribution peuvent aussi être questionnées les conditions de pérennité, de succès, d'échec, de réédition en relation ou non avec les prescriptions officielles. Ce peut aussi être l'occasion de traiter du « photocopillage » et de ses effets pédagogiques, financiers, moraux ou éthiques.

Face à l'objet édité – et selon les choix de support -, il peut sembler pertinent de s'interroger sur la variabilité de son usage entre les mains des enseignants, des élèves, des parents… voire des inspecteurs. Que sait-on exactement en effet de l'usage que les enseignant(e)s font en classe des manuels scolaires et des matériels didactiques? Pourquoi les praticiens de la pédagogie décident-ils d'y avoir recours ou non ? Comment choisissent-ils un ouvrage plutôt qu'un autre ? Sans oublier les usages imprévus ou détournés...

Vient aussi la discussion de la qualité des ouvrages ? Sans doute certains sont-ils meilleurs que d'autres mais selon quels critères les distinguer, avec quels outils ? Comment construire ces derniers et les valider ? Quels sont les poids respectifs des choix pédagogiques, des contenus présentés, de la facture de l'ouvrage dans l'estimation de la qualité ?

Rédiger un manuel, c'est aussi s'engager. C'est dès lors s'ouvrir à la critique. Quelles sont les motivations des auteurs qui prennent ainsi le risque de s'exposer plutôt que garder l'attitude de l'utilisateur souvent critique et insatisfait ? Mais plus que tout il revient de justifier ou non la fonction du manuel et de l'expliciter. Document de référence, source d'exercices, ensemble pédagogique, modèle de progression…qu'attendre d'un manuel ? Peut-être aussi conviendrait-il de souhaiter que le manuel comprenne son mode d'emploi tant pour l'enseignant que l'apprenant, qu'il s'ouvre à la métacognition ?

En outre, la conception d'un manuel est porteuse de significations plus ou moins explicites. Elle renvoie à des choix didactiques. Ceux-ci sont-ils libres, imposés ou inférés ? Par qui, par quoi ?

De même, les situations d'apprentissage présentées font souvent référence à la vie quotidienne dans laquelle s'articulent nombre de valeurs et d'éléments socio-culturels. Ne faudrait-il pas développer à cet égard une approche critique quant à l'idéologie développée, apprendre à lire entre les lignes pour détecter ses traces (vision politique ou sociale, sexisme...) ?

Enfin, suite au progrès des techniques de l'édition, les manuels scolaires se sont mués en objets complexes (exercices, ressources d'apprentissage aux élèves, outils documentaires…) plus ou moins interactifs. En liaison avec le multimédia, ils présentent de nouveaux modes de communication et d'interaction mais aussi une palette de supports plus variée. Y-a-t-il complémentarité ou concurrence ?

L'appel à soumission se veut ouvert, visant à faire le point actuel sur l'usage des manuels et des matériels didactiques, sans limiter les points de vue et sans privilégier quelque approche scientifique que ce soit.

Sa parution est prévue en décembre 2009.

Le calendrier prévisionnel est le suivant :

Remise des contributions 10 juillet 2009
1° Notification aux auteurs 1er octobre 2009
2° Notification aux auteurs 1er novembre 2009
Réception des textes définitifs 1 décembre 2009

Pour tout contact ou demande de précision : alain.braun@umh.ac.be.

Retour haut de la page

3. Vous souhaitez contribuer à un numéro thématique ?

Concernant les numéros à venir, nous envisageons d'en structurer certains autour d'une thématique. Un numéro thématique sera coordonné par un « éditeur invité » qui proposera le thème auquel notre comité éditorial aura donné son aval.

  • Vous pouvez y contribuer comme « éditeur invité » auquel cas vous devez nous proposer un thème à traiter et un numéro qui bénéficiera de votre collaboration.
  • Vous pouvez y contribuer comme « auteur » en soumettant une proposition d'articles et la thématique dans laquelle vous souhaitez vous inscrire parmi celles proposées.

Pour l'instant, deux numéros thématiques sont définis :

  • e-292 : Manuels scolaires et Matériel didactique (A. Braun - Université de Mons-Hainaut) - Décembre 2009
  • e-293 : Les relations Ecoles-Familles. (W. Lahaye – Université de Mons-Hainaut) - Mars 2010

Vous trouverez ci-dessous, le planning envisagé pour la parution des numéros à venir.


Dates de parution des prochains numéros de la Revue Education - Formation

Si vous souhaitez :

  • Participer comme « auteur » à un des deux numéros thématiques programmés ci-dessus, nous recevrons vos propositions à l'adresse électronique suivante : revue_redac@umh.ac.be en indiquant clairement le thème et le numéro auquel vous contribueriez ainsi que vos nom, prénom, institution d'origine, adresses courrier et électronique.
  • Proposer vos services comme « éditeur invité » pour un numéro à identifier, nous recevrons vos propositions de thème à traiter à l'adresse électronique suivante : revue_redac@umh.ac.be en indiquant clairement le numéro auquel vous contribueriez ainsi que vos nom, prénom, institution d'origine, adresses courrier et électronique.

Retour haut de la page

4. Vous souhaitez contribuer sans vous intégrer à un numéro thématique ?

En parallèle aux numéros thématiques, vous pouvez toujours soumettre en article qui apparaîtrait de manière indépendante dans le même numéro.

La sélection définitive des articles, qu'ils soient ou non intégrés à une thématique, s'opèrera selon une procédure identique de double relecture par des membres du Comité de lecture.

Pour ce faire, nous attendons vos propositions d'articles à l'adresse électronique suivante : revue_redac@umh.ac.be en indiquant clairement vos nom, prénom, institution d'origine, adresses courrier et électronique.

Retour haut de la page

5. Conditions

Les principes suivants s'appliquent aux articles et rubriques soumis à la revue :

  1. Les auteurs sont responsables de l'exactitude de leurs références et citations.
  2. Les auteurs dont les articles ou rubriques ont été acceptés en cèdent les droits de façon permanente à la revue EDUCATION ET FORMATION, notamment pour la constitution des archives de la revue. Ces auteurs peuvent librement republier ces travaux (sous forme imprimée ou électronique) dans la mesure où : ils indiquent clairement les références à la publication originale dans EDUCATION ET FORMATION ;
  3. Les auteurs dont les articles ou rubriques ont été acceptés garantissent la revue EDUCATION ET FORMATION contre tout recours ou action de tiers (éditeurs, auteurs, etc.) dont les droits d'auteur auraient été enfreints de façon délibérée ou non.
  4. L'éditeur de la revue EDUCATION ET FORMATION se réserve le droit d'opérer des modifications éditoriales dans tout article ou rubrique accepté pour publication à des fins de corrections stylistiques ou de clarification. Les auteurs ne seront consultés qu'en cas de modifications importantes.

Retour haut de la page

6. Procédures
Procédure de soumission

La Revue Education et Formation - Tribune libre d'informations et de discussions pédagogiques accepte deux types de contribution : les articles scientifiques et les rubriques.

Les articles scientifiques comprennent entre 10 et 20 pages (en comptant environ 400 mots par page). Articles de synthèse ou communications de résultats de recherches, ils doivent rendre compte d'un travail original et faire preuve d'une rigueur scientifique exemplaire. Ils doivent être précédés d'un résumé en français d'environ 200 mots et doit être suivi d'une courte biographie de chacun des auteurs.

D'autres textes peuvent être acceptés sous forme de rubriques. Ils sont plus courts (3 à 10 pages). Ils ont un rôle informatif, donnant par exemple une photographie de pratiques innovantes à un moment donné, ou correspondent à des points de vue, des prises de position pouvant susciter des débats. Ils doivent être précédés d'un résumé en français d'environ 100 mots et doit être suivi d'une courte biographie de chacun des auteurs.

L'article sera évalué selon la procédure de sélection décrite ci-après.

Prière de bien vouloir accompagner les articles d'une page de garde fournissant les informations suivantes (cette page servira uniquement pour la gestion des articles et ne sera pas transmise aux relecteurs) :

  • nom et prénom ;
  • nom de votre institution ;
  • adresse postale complète ;
  • adresse électronique ;
  • éventuellement adresse de page d'accueil personnelle ou professionnelle sur Internet ;
  • titre, résumé de l'article et mots-clés en français ;
  • titre court ;
  • Catégorie de l'article : article scientifique ou rubrique.

Les propositions d'articles doivent être envoyées à : revue_redac@umh.ac.be en joignant le document en joignant le document à soumettre aux relecteurs.

Un accusé de réception vous sera envoyé dès l'enregistrement de votre soumission.

Le document transmis sous un format (.doc) devra respecter dès la soumission le format de présentation des articles décrit ci-dessous.

Tous les articles de la revue EDUCATION ET FORMATION suivent un format de présentation précis. Veillez à le respecter scrupuleusement.

Procédure de sélection

EDUCATION ET FORMATION est une revue scientifique à comité de lecture, dès réception d'une proposition d'article, le comité de lecture vérifie qu'elle entre bien dans le champ de la revue. Si ce n'est pas le cas, les auteurs sont avertis rapidement que leur proposition ne sera pas examinée plus avant.

Dans le cas où le comité de lecture juge que la proposition est recevable, il désigne deux lecteurs.

Les lecteurs ainsi désignés disposent d'environ un mois pour rendre leur expertise.

Au vu des évaluations établies par ces lecteurs, le comité de lecture décide :

  • soit de publier l'article (éventuellement en demandant aux auteurs des modifications mineures),
  • soit de demander aux auteurs des modifications majeures nécessitant une seconde soumission de l'article,
  • soit de rejeter la soumission.

Lors d'une seconde soumission, ce sont les mêmes lecteurs qui évaluent la version prenant en compte les modifications demandées lors de la première évaluation. Cette seconde soumission est soit rejetée soit acceptée (éventuellement avec des modifications mineures). Notons que ce dernier cas de figure est le plus fréquent et manifeste un travail commun des auteurs et des comités de la revue pour améliorer la qualité scientifique des papiers publiés.

En cas de désaccord entre les deux lecteurs sur l'évaluation, que ce soit lors de la première ou de la deuxième soumission, le comité de lecture peut, avant de prendre sa décision, nommer un troisième lecteur pour établir une synthèse des deux premiers avis.

Lorsqu'un article est accepté par le comité de rédaction, l'auteur en est informé et doit vérifier que la mise en forme de son papier correspond bien au format de présentation des articles décrit ci-dessous.

Retour haut de la page

7. Délai

Entre la soumission d'un article et la réponse du comité de lecture aux auteurs, le délai habituel est de 1 à 3 mois.

Retour haut de la page

8. Format de présentation des articles

Cette section décrit les formats de présentation que doivent respecter les articles acceptés scientifiquement par le comité de lecture de la revue. Veillez à les respecter avec le plus grand soin pour faciliter la publication du document.

Il est fortement recommandé d'utiliser Word et le modèle "RevueEducationFormation.dot" qui inclut toutes les caractéristiques ci-dessous. Lors de la mise en ligne des articles acceptés, le fichier subit un traitement automatisé. Il est particulièrement important de respecter à la lettre ce modèle. Attention, surtout ne pas ajouter de styles supplémentaires.

Consignes à respecter

Ce texte donne les consignes à respecter pour garantir la qualité et l'homogénéité des articles de la revue Education - Formation : Tribune libre d'informations et de discussions pédagogiques. Il doit être considéré comme un modèle, notamment pour la première page, l'en-tête, les inters, etc. Ce document incorpore les styles qui permettent le respect de ces consignes. En particulier ces styles permettent aussi d'éviter l'ajout de lignes blanches avant et après certaines parties, comme le mentionne le descriptif en cas d'usage sans styles.

Présentation

L'ensemble des textes est composé en Times romain (autrement appelé Times New Roman) corps 10, minuscule, interligné 12 points exactement, sans césure dans le texte, avec un alinéa de première ligne de 5 mm. Un espace de 6 pts est défini après chaque paragraphe (format>paragraphe>espace après : 6 pts). Veiller aux lignes seules en bas et haut de page (format>paragraphe>enchaînement>éviter veuves, orphelines). Le style à utiliser est nommé « Corps de texte ».

Les titres et sous-titres font l'objet d'un traitement particulier, expliqué ci-après. Par ailleurs, les auteurs qui désirent mettre en valeur un terme peuvent le faire en utilisant l'italique ou le gras, mais jamais le soulignement. Éviter au maximum d'utiliser les lettres majuscules dans les titres et dans le texte.

Format

Les pages possèdent les caractéristiques suivantes :

  • La 1re page de l'article fait l'objet d'une mise en forme particulière détaillée en 2.2.1. Sur cette première page apparaissent : le titre de l'article, les nom et prénom des auteurs, leur appartenance, un résumé et des mots clés en français et en anglais.
  • L'article commence en haut de la page 2. Tous les textes sont justifiés.
Marges et format

Si vous utilisez Word sous PC ou Macintosh, les marges à définir sont les suivantes, pour justification et hauteur de page de façon à obtenir un bloc texte de 120 mm x 190 mm ; dans Menu, aller à :

- Fichier>Mise en page>Marges :

H 2,5 cm Exactement  
B 2,5 cm Exactement  
G 2,5 cm En-tête 1,25 cm
D 2,5 cm Pied de page 1,25 cm

>Disposition> En-têtes > pages paires et impaires différentes >1° page différente

- Fichier > Format d'impression > A4

- Outils > Options > Impression > Réglage fin pour largeur (sur Mac)

> Composition automatique > Remplacer guillemets " par «  »

En-tête

La pagination et les titres courants de l'article sont insérés dans l'en-tête, en Times romain maigre, corps 9.

Affichage > En-tête > :

en-tête page paire > insérer le numéro de page (#) suivi de 5 espaces blancs et de «Education - Formation : Tribune libre d'informations et de discussions pédagogiques - e-numéro de la revue, mois de publication. Deux derniers chiffres de l'année de publication» ;

> en-tête de page impaire > insérer le titre courant de l'article (40 caractères maximum) puis 5 espaces et le numéro de page.

Titres et sous-titres

Première page de l'article

  • Le titre de l'article en français doit être informatif et concis (de 3 à 8 mots significatifs). Dans le cas où il excède 40 caractères, le « titre court » à insérer par vos soins dans l'en-tête des pages impaires doit être une version abrégée du titre. Le titre est composé en corps 18 gras romain minuscule, interligné 20 points exactement, aligné à gauche. Il est précédé d'une ligne de blanc et bordé d'un trait supérieur fin distant de 20 pts. (Format > Bordure supérieure > trait 1/4 ; option > distance du texte > haut : 20 pts). Il est suivi de deux lignes de blanc, interlignées 12 pts exactement. S'il y a un sous-titre, il est en corps 14 gras romain précédé et suivi, comme le titre, de deux lignes de blanc.
  • Le prénom et le nom des auteurs sont composés en corps 12 gras romain minuscule, interlignés 14 points.
  • Les coordonnées des auteurs (appartenance, adresse professionnelle et adresse électronique, pas de téléphone ni de fax) sont composées en corps 10 italique maigre, interligné 12 points. Elles sont précédées et suivies d'une ligne de blanc.

Le présent document est un modèle de première page comportant plusieurs auteurs à des adresses différentes.

Le résumé et les mots-clés sont composés en corps 9 italique maigre, minuscule, (sauf les termes : RÉSUMÉ. MOTS-CLÉS: qui sont en capitales accentuées en corps 7) interligné 11 points et espacés de 3 pts entre les paragraphes. Le premier paragraphe (résumé) est bordé d'un trait supérieur fin distant de 4 pts et le dernier (MOTS-CLÉS) est bordé d'un trait inférieur fin distant lui aussi de 4 pts.

  • En en-tête de cette première page figure le numéro de page qui sera mis à jour lors de la composition du numéro par l'éditeur des actes (idem pour les en-têtes des autres pages).
  • En pied de page de cette première page figure le nom de la conférence, le lieu et l'année. Elle est composée en corps 9 romain maigre, minuscule.

Titre des paragraphes ou titre d' « inter »

Ils sont tous alignés à gauche, sans alinéa, en numérotation décimale :

  • le premier niveau est en Times corps 10 minuscule, chiffres et texte en romain gras (exemple : 2. Titre de niveau 1),
  • le deuxième niveau est en Times corps 10 minuscule, chiffres en romain gras, texte en italique gras (exemple : 2.1. Titre de niveau 2),
  • le troisième niveau est en Times corps 10 minuscule, chiffres en romain maigre, texte en italique maigre (exemple : 2.1.1. Titre de niveau 3),
  • le quatrième niveau est en Times corps 10 minuscule, chiffres et texte en romain maigre (exemple : 2.1.1.1. Titre de niveau 4).

Chaque titre d'inter de premier et deuxième niveaux est précédé de deux lignes de blanc et suivi d'une ligne de blanc ; chaque titre d'inter de troisième et quatrième niveaux est précédé d'une ligne de blanc et suivi d'une 1/2 ligne de blanc (6 pts).

Les inters ne doivent pas être isolés en bas de page, mais toujours suivis d'un paragraphe (format>paragraphe>enchaînement>paragraphes solidaires).

Les alinéas

Ils sont de 5 mm. <Format>paragraphe>retrait>1ère ligne>positif>0,5cm.

Les notes de bas de page

Elles sont en corps 9, interligné 11 points, justifié sans alinéa, numérotées de 1 à n à l'intérieur de l'article, surmontées d'un filet maigre de 2,5 cm. L'appel de note dans le texte est en corps 8.

Figures et tableaux

Les figures, illustrations et tableaux doivent être incorporés au texte. Les figures et illustrations sont numérotées de 1 à n à l'intérieur de l'article, les tableaux également. Des légendes explicites les accompagnent, composées en Times corps 10 justifiées, sans alinéa, Figure x en romain gras suivi d'un point gras, texte en italique maigre.

Cadre et quadrillage en trait fin. Une ligne de blanc au-dessus, une ligne de blanc entre la figure ou le tableau et la légende. Une ligne de blanc sous la légende.

Figure 3. Consignes

Formules

Les formules qui font l'objet d'un renvoi dans le texte sont numérotées de [1] à [n] entre crochets. Ce numéro, placé sur la première (ou la dernière) ligne de la formule, est aligné sur la marge de droite. Une ligne de blanc au-dessus et au-dessous de la formule la sépare du texte. Si la formule doit être coupée (pour cause de longueur) mettre 1/2 ligne de blanc entre les lignes de l'expression.

Remarque ou note

Les termes « remarque » ou « note » se composent en petites capitales maigres suivies d'un point, puis d'une espace, puis d'un tiret long :

NOTE. - ... REMARQUE. - ...

Typographie
  • Les signes suivants [: ; ? %], se composent avec une espace insécable avant et une espace après.
  • La virgule et le point n'ont pas d'espace avant.
  • Les guillements typographiques ont « une espace insécable avant »
  • Les signes : (parenthèses) {accolades} [crochets] n'ont pas d'espace à l'intérieur.
  • Points de suspension... (sans espace avant)
  • Une espace avant et après les signes : = , + , -
Remerciements

Le texte des remerciements se place après la conclusion, séparé de celle-ci par deux lignes de blanc, avant la bibliographie, sous la forme suivante :

Remerciements

Les auteurs tiennent à remercier le laboratoire pour son soutien ...

Bibliographie

Composées en corps 9 romain, interligné 11 points, les références sont rassemblées en fin d'article par ordre alphabétique, espacées les unes des autres de 6 points. Leur citation, du type [kolSKI 97], est placé entre crochets. Elles sont justifiées avec un alinéa négatif de 5 mm (Format > Paragraphe > Retrait de 1re ligne Négatif de 0,5 cm).

Voici, en guise d'exemple, quelques cas de figures parmi les plus courants :

  • pour les ouvrages (titre en italique, le reste en romain)

[KOLSKI 97] Kolski, C., Interfaces homme-machine, Paris, Hermès, Paris, 1997.

  • pour les revues et actes de conférences publiés (titre de la revue ou de la conférence en italique, le reste en romain)

[DEMEURE & FARHAT 94] Demeure, I., Farhat, J., « Systèmes de processus légers : concepts et exemples », Technique et Science Informatiques, vol. 13, n° 6, Hermès, Paris, 1994, p. 765-795.

[LALLOUET 97]  Lallouet, A., « DP-LOG : un langage logique data-parallèle », Actes des 6e journées francophones de programmation logique et programmation par contraintes JFPLC'97, Orléans, 26-28 mai 1997, Hermès, Paris, p. 53-68.

  • pour les rapports internes et les thèses (texte tout en romain) :

[BRAUN et al. 95] Braun, T., Diot, C., Hoglander, A., Roca, V., An experimental user level implementation of TCP, rapport de recherche n° 265, septembre 1995, INRIA, 72 p.

[NAWROCKI 97] Nawrocki, A., Contribution à la modélisation des câbles monotorons par éléments finis, Thèse de doctorat, Université de Nantes, 1997, 229 p.

Références sur le WEB

Composées en corps 9 romain, interligné 11 points, les références à des pages ou documents disponibles sur le WEB font l'objet d'une section à part après les références bibliographiques papier. Elles suivent les mêmes règles que les références papier. L'année est mentionnée impérativement : elle indique l'année de consultation de la page ou de téléchargement du document.

Modèle Word

Télécharger le modèle Word

Retour haut de la page

 

 

Publié avec l'aide financière du Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS
et avec l'appui de l'Administration générale de la Recherche scientifique. Service général du pilotage du système éducatif


Dernière mise à jour le 18 Janvier 2011.